13/07 : 

Nous effectuons notre dernier voyage à bord du Shinkansen en direction d’Osaka, et après un peu de repos, nous visitons le quartier de Dotonbori et de Namba. Au bord de la rivière, il s’agit d’un quartier animé, avec de nombreux commerces, avec des enseignes géantes, des allées commerçantes et de la street food ! L’occasion de manger des Takoyakis au poulpe !

Takoyakis !

De nuit, en rentrant à notre auberge, nous nous rendons compte que plein de love hotels nous entourent ! Assez amusant.

Un air de Vegas ?

14/07 :

Direction la ville de Nara, situé à 1h de train d’Osaka, dans laquelle des cerfs et des biches sont en liberté. Ces animaux sont considérés comme des protecteurs de Nara depuis l’époque où Nara était la capitale impériale. Bien qu’en liberté, ces animaux n’ont rien de sauvage. Ils n’hésitent pas à venir vers vous, sentir vos mains, vos sacs et à passer à d’autres personnes si vous n’avez rien d’intéressant (à manger) sur vous ! Inutile de préciser qu’il est possible de trouver des cookies pour ces petites bêtes tous les 10m, ainsi que des affiches de prévention pour éviter de les rendre malade, de se faire mordre ou autre ! Le parc abrite également des temples bouddhistes et shintoïstes.

Sous la chaleur écrasante, nous ne faisons pas de vieux os. Nous trouvons un resto qui sert des tempuras, parfait pour le déjeuner !

De retour à Osaka , après une petite sieste en attendant que la chaleur diminue, nous visitons le quartier d’Umeda. La gare accueille plus de 2M d’usagers par jour (Chatelet n’a qu’à bien se tenir !), c’est notre excuse pour nous être perdus dedans ! Nous essayons d’aller observer la ville depuis l’Umeda Sky Building, mais devant le prix et le temps d’attente, nous renonçons et préférons aller remplir nos estomacs. Au menu de ce soir, des Okonomyiakis (la crêpe/omelette de choux), faites devant nous sur une plaque chaude. Un régal !

L’Umeda Sky Building…Vue d’en bas

15/07 :

Encore une matinée sous le soleil pour visiter le château d’Osaka. Ce dernier, composé de 8 étages, surplombe la ville et offre un joli point de vue. Le bâtiment a été maintes fois détruit par les guerres internes et dernièrement par l’armée américaine mais à chaque fois reconstruit.

S’ensuit une petite balade le long de la O-River puis retour vers Dotonbori pour essayer de voir un festival. Mais il est trop tard, on ne voit qu’une présentatrice parler, parler et encore parler (en japonais dans le texte) ! Nous préférons aller nous reposer car ce soir, c’est la grande finale !

Histoire de bien se préparer, nous avons réservé un Yakinuku à volonté à Dotonbori (comprendre, barbecue à la coréenne). Ce fut un délice, la 1ère assiette est composée de l’ensemble des viandes proposées : 5 types de viande de bœuf (dont du wagyu), de la poitrine de porc, des côtes de porc, de l’agneau, du calamar !  Après l’assiette de dégustation, nous commandons 3 fois les viandes que nous préférons, et quelques boissons. Nous sommes repus en sortant, et ravis ! Nous avons même récupéré l’adresse d’un bar diffusant les matches de la coupe du monde, où nous rencontrons Greg et Mélissa, et toute une famille de strasbourgeois, dont deux enfants sont étudiants en médecine. Le bar est comble, l’ambiance est surchauffée, et nous profitons à fond du match. Acclamer M’Bappé, charrier Giroud, se moquer de Lloris et chanter tous ensemble lors de cette victoire bien méritée fut une belle expérience. On aurait préféré être en France, mais c’était quand même bien chouette !

Belle ambiance

Nous nous couchons vers trois heures du matin, et faisons logiquement la grasse matinée le 16/07. Puis nous visitons l’aquarium d’Osaka. C’est l’aquarium le plus incroyable que nous ayons vu. Un immense bassin en forme de croix, haut de trois étages, abrite raies, requins, requins baleines et quelques plongeurs faisant la maintenance. L’ensemble des autres bassins se trouve autour, et descend en colimaçon autour de cette merveille. La plupart des bassins sont très profonds eux aussi, et on peut admirer la surface à un étage, le milieu un cran plus bas et le fond encore plus bas. Otaries et dauphins ont l’air à l’aise dans la grande structure, si tant est qu’ils puissent l’être en captivité, et personne ne les embête.

Coucou les manchots empereur !

Après une petite balade sur les quais, nous prenons la direction de l’aéroport pour embarquer à 23h en direction d’Hawai’i ! Fini le Japon pour nous, directions les USA par-dessus la ligne de changement de date !

Après 8h de vol…

Catégories : Récit du voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *